Connexion

Vue 696 fois
01 octobre 2020

Rentrée Climat à Ginette

Dans le cadre des JA (Journées d'accueil) de fin août, début septembre, Ginette a fait sa 1ère rentrée CLIMAT en lien avec l'association « La Fresque du Climat », dont le grand projet est de fédérer l'ensemble des filières post-bac autour des enjeux climat par un atelier ludique et fédérateur. Ce programme est en ligne avec la volonté du gouvernement de sensibiliser l'ensemble des programmes pédagogiques du supérieur, afin que les décideurs de demain soit conscients de ces enjeux.

De nombreux alumni ont répondu présents pour venir animer des ateliers. Ces derniers ont donné l'occasion aux élèves d’être acteur davantage de notre "maison commune".

Voici quelques mots de

Christophe (Ginette 1989 -1991)  :

"J’avais beaucoup entendu parler de la fresque du climat et par ailleurs, nourri des nombreuses conférence de Jean-Marc Jancovivi, je suis un ardent sensibilisateur des problématiques liées au changement climatique dans mon entourage.

Quand j’ai reçu l’appel de Ginette, c’était une évidence de répondre présent car cela me donnait

1) une opportunité supplémentaire de faire passer les messages,

2) l’opportunité de découvrir la fresque, et bien évidemment

3) l’opportunité de revenir à Ginette, le tout dans l’esprit d’essayer de rendre à Ginette car beaucoup m’y a été donné (#Servir)

En terme de retour, j’ai été étonné de la relative hétérogénéité des connaissances pour une génération qu’on dit très sensibilisée sur le sujet.

Enfin je suis content que cela ait pu servir de déclencheur à certaines évolutions à venir à Ginette, notamment sur l’alimentation. C’est très instructif de se dire que même dans le creuset de la future élite de la France, les contraintes opérationnelles et économiques de la restauration collective aient pu être un obstacle (conscient ou inconscient) au changement et qu’il a fallu une initiative de cette ampleur pour faire bouger les lignes.

Très amicalement.
Christophe."

Astrid (Ginette 2000-2003)

J'ai répondu présent :

- pour accélérer les prises de conscience et les changements de comportement, notamment chez des personnes qui auront peut-être plus tard des postes à responsabilité dans de grandes entreprises ou qui souhaiteront fonder leur structure,

- parce que j'ai regretté de ne pas entendre parler de ces enjeux pourtant dramatiques durant ma formation scientifique et d'ingénieur (pourtant assez récente : dans les années 2000). Ce que j'ai appris au prix de tergiversations, de hasards et de réorientations, je suis contente de pouvoir le transmettre à des jeunes étudiants, qui auront donc davantage de cartes en main pour faire un choix d'orientation professionnelle bien pesé.

1 Commentaire

Alan ABEBERRY (1989-1990)
Il y a 1 mois
Il faut vivre avec le ciel même si le ciel est parfois source de souffrance.

Tu peux être comme la mouette, sorte d'ange, qui s'harmonise avec le vent, le ciel, le climat.

Nous humain.e.s avons tendance à vouloir nous rendre maitre.sse et possesseur.e et à exploiter


Enfin, concernant l'alimentation et la restauration, la viande est 1 des principales causes du réchauffement climatique. C'est en outre 1 énorme de souffrance pour les animaux.


Jésus disait: "ce que vous faites à 1 petit, vous le faites à moi"

Faire souffrir 1 (petit) animal est 1 péché.

Non ?


www.l214.com

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

2 rue de l'Ecole des Postes 01 30 84 46 10 webmaster@bginette.org