Inscription à la newsletter

Connexion

Vue 267 fois
26 avril 2024

Réunion des "Corniches" à la BJ, le 4 avril 2024

 

Chers anciens de la TBCcP, chers amis,

 

L’idée de cette réunion provient d’une prise de conscience du fait que nous sommes tous issus de la TBCcP qui a fermé ses portes en 1968 : nous sommes donc “une espèce en voie de disparition”, sans relève.

 

Le but de cette réunion était donc de manifester notre reconnaissance pour tout ce que les jésuites et leur corps enseignant nous ont apporté durant notre passage à Ginette ; il s’agît d’une démarche d’action de grâce.

 

Le 4 avril, nous étions 31 de la TBCcP, intégrés ou non intégrés mélangés, les années de sortie de la Boite Jèse s’échelonnant de 1956 à 1967. Nous étions onze promotions de Saint-Cyr représentées. En outre, deux anciens élèves de Ginette ayant intégré Saint-Cyr après la fermeture de la corniche se sont joints à nous, le plus jeune ayant quitté Ginette en 2016 !

 

Pour préparer cette rencontre, nous avons bénéficié du soutien bienveillant de la BJ et de Pierre Frouin en particulier ; il nous a épaulé de bout en bout pour que la réussite de ce retour aux sources soit à la hauteur de l’évènement.

 

Dès notre arrivée le matin du 4 avril, nous nous sommes sentis attendus avec bienveillance : les badges avec nos noms étaient prêts et la directrice de l’Ecole est venue nous accueillir. 

Bien que certains ne s’étaient pas revus depuis plus d’un demi-siècle, nous nous sommes retrouvés dans l’état du « melon » que nous avons tous été. Qui voir en premier, par quel bout commencer, un dilemme, d’autant plus que chacun s’est vu remettre sa lettre de motivation pour rentrer à Ginette …il y a 3 fois 33 ans !

Le problème a été vite résolu car l’heure c’est l’heure, et c’était celle de la messe. A la pagode nous avons serré les rangs et, autour du Père Langue, nous avons uni nos prières, chacun revisitant à sa façon ce que l'École lui a apporté de durable.

Ont défilés les visages des disparus ; ceux des camarades comme ceux des enseignants, sans oublier ceux qui n’avait pas pu se joindre à nous pour différentes raisons. La communion dans la prière était perceptible et chacun en gardera une marque personnelle. La messe avait été préparée par Marc-Antoine de Saint Pol et Philippe Normand en liaison avec Patrick Jardin qui fait l'appel des disparus des promotions représentées.

 

Lors du déjeuner qui a suivi la messe nous étions par tables de six, le Père Langue et le Président des anciens élève, Jacques Monnet, successeur de Loïc de Vanssay, étaient présents ainsi que Sabine de Laigue, salariée de Ginette Alumni. Comme la tradition l’exige, le plus jeune d’entre nous (facilement reconnaissable !) a lu le menu, puis un ancien Z, Jean-Louis Esquivié a exprimé au nom de toute la reconnaissance que nous avons pour ce que nous a apporté la BJ et remis un chèque de 120 € au Père Langue et au président des anciens élèves. Les échanges ont été animés et le repas de qualité. 

Pour finir,” le PéKin” a fait trembler les murs et, fait unique, des « étoilés » se sont glissés sous la table, de quoi époustoufler les non-initiés.

Ensuite c’est Pierre Frouin qui nous a fait une présentation de Ginette version 2024. Bien que ce soit l’heure de la sieste, les questions ont été nombreuses.

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le Pratzen pour une minute de silence. Des élèves se sont mêlés à nous et la galette a été chantée à pleins poumons.

 

Pour finir, nous avons été séparés en deux groupes pour une visite de l'école guidée par des élèves. Elle nous a rappelé que Saint Ignace était un stratège qui travaillait dans le long terme : il y a de moins en moins de jésuites et leur enseignement perdure ; on note même que l'école ne cesse de grandir et que l’ensemble est très bien tenu. En écoutant les élèves parler de leur mode de vie, on voit que le concours ne les éloigne pas de "la vrai vie" et bon nombre d'entre eux marcheront sur les pas de Saint Ignace : “être contemplatif dans l’action”. Concernant le binômage, il perdure et chacun a conscience qu’il est une source de progrès pour tous.

Après la visite, chacun est reparti avec en tête son passé revisité ; depuis, les échos sont unanimes !

 

Arnaud de Miollis

 _________________________________________________________________________

Sont présents sur la photo :

 Père Patrick Langue
Michel Delabie
Jean Claude Lemaire 
Bernard Colcomb
Jacques de Metz   
Jean-Guy d’Ussel   
Jacques Monnet (Pt des anciens élèves)
 
2ème rang
Laurent Hallier
Gérald de Bourmont
Jean-Louis Esquivié
Philippe Lespine
André Thaon d'Arnoldi    
Xavier Mélard
 
3ème rang
Jean de Montesson 
Roland Gouttenoire                            
Hervé de Lesquen    
Jean-Louis Fournaise
Hugues de Montmorin    
Pierre-Antoine  Novello
Arnauld de Miollis                    
 
En haut
Antoine Gouraud 
Xavier Prévost                                   
Christian de Beaumont
Martin Bérretrot
Bernard Dubost 
Georges d'Harcourt
Roland de Phily  
Patrick Jardin      
Hervé d'Achon      
Hubert de Laporte 
Anne-Flore Maman Larrauflie  
Marc-Antoine de Saint Pol       
Philippe Normand 
Bernard Fleuriot a quitté immédiatement
après la messe pour rejoindre Lyon
 

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

2 rue de l'Ecole des Postes 01 30 84 46 10 webmaster@bginette.org